Gong records

Doktan Kotawa

MAURITANIA

Nouakchot Studio Afrimedia

«Mauritania» est le fruit d’une large collaboration internationale, de plusieurs musiciens talentueux de Mauritanie, du Sénégal et du Mali. Quelques personnalités ont apporté à ce disque une riche dimension instrumentale qui ne décevra pas les amateurs de musique ouest africaine : Guéladjo Ba à la guitare, Ousmane touré à la basse, Ahmed  Fofana au Kamengoni,  Ousmane Gangué et Saidou Sow au chant, Jéli Mamadou Dramé à la Kora,… Mauritania puise également sa richesse dans les sonorités typiques d’instruments traditionnels ouest africains comme le Hoddou, le Tidinit, la flûte peule, les calebasses et la Kora. C’est un album diversifié à l’image de la mosaïque culturelle de la Mauritanie représentée par ses différentes ethnies : Maures, Peuls, wolofs et Soninkés. Par le brassage de ses sonorités et de ses répertoires comme ceux des Lawbés (bûcherons) avec le titre Guilly, soubalbés (pêcheurs) avec la chanson Malissadjo  ou foulbés  (pasteurs) avec Fouta, Mauritania nous offre un éventail de styles et de rythmes très différents. C’est un album qui rappelle l’enfance, ses rêves et sa spontanéité chaleureuse. L’enregistrement a été réalisé à Nouakchott au studio Afrimédia et mixé en Belgique par Laurent Finamore, à Liège au studio L’Atelier.




BIO

vignette-doktan

Njaparta Sow, Desert de Nouakchot

Né à Djéol au sud de la Mauritanie et au bord du fleuve Sénégal , Njaparta Sow est issu d’une famille maraboutique peule. C’est dans le cercle familial, qu’il a appris très jeune à chanter les Qasidas et dans les fêtes du village qu’il s’est initié aux répertoires traditionnels Wango, Yakka ou Yéla. En octobre 2010, en parallèle de ses recherches en ethnomusicologie, il entreprend le projet « Doktan Kotawa » qui signifie en peul « le recours aux sources ». L’objectif est alors de nourrir ses propres chansons des sonorités traditionnelles que l’on retrouve en Mauritanie et dans le Fouta. En décembre 2011, lors d’un voyage à Nouakchott, il fait appel aux musiciens Guélajo Bah, à la guitare, fils de feu Saydou Ba Bambado (maître de Hoddou, instrument de référence de la musique traditionnelle mauritanienne), Ousmane Touré, bassiste d’innombrables projets et notamment de Malouma mint Meydah, et aux voix de Saidou Sow et d’Ousmane Gangué.

     C’est en Belgique que l’album se clôtura avec les interventions d’Ahmed Fofana, multi instrumentiste et arrangeur de Toumani Diabaté et du jeune Jéli Mamadou Dramé à la Kora. De nombreux autres musiciens ont participé aux projets et figurent sur l’album : Pappis Diarra, Raphaël Blé, Mor Ndiaye, Camara Mohamed Lamine…



Reviews

Etienne Bours, Imagine Magazine

Etienne Bours, magazine Imagine

VIDEO

LINKS

CB BABY

ITUNES

AMAZONE

SPOTIFY